Moraz.fr - Soins dermo-cosmétiques

Sondage

Bouche à oreille
Prospectus
Recherche internet
Prescription
Presse
Autres

On parle chez l’homme de la crise de la quarantaine comme de  l’étape la plus compliquée de sa vie mais il y a un cap encore plus important : celui de devenir père !

Quand la femme annonce à son compagnon qu’elle est enceinte, il est heureux de cet évènement et le communique autour de lui. Cependant, derrière cette posture se cachent  de nombreuses interrogations et peurs.

 

 

ANGOISSES PERSONNELLES

  • Que va être ma nouvelle vie ?
  • Vais-je aimer et assumer cette nouvelle vie ?
  • Quelle sera ma place dans cette nouvelle vie ?
  • Comment vont évoluer mes relations sentimentales et sexuelles avec ma compagne ?
  • Et plein d’autres incertitudes !

 

En même temps que la joie de devenir PAPA, les premières angoisses arrivent !

 

En effet, le futur papa comprend que sa vie va changer, notamment en termes de responsabilités, qu’il aura à assumer.

Finies les virées impromptues  entre copains, les intrépides parties de foot jusqu’à « pas d’heure », ou autres séances de télévision à l’horizontal…

 

Les futurs papas craignent également que leur compagne ne leurs prêtent plus autant d’attentions qu’avant.

ANGOISSES CONCERNANT LA GROSSESSE

  • Saurais-je épauler ma compagne durant sa grossesse ?
  • Quand doit on préparer la venue du bébé (chambre, linge…) ?
  • Doit-on connaître le sexe du bébé ? Quel prénom lui donner ?
  • Serai-je toujours attiré par ma femme ? Pourrons-nous avoir des relations sexuelles ?
  • Et plein d’autres incertitudes !

 

En effet, durant la grossesse les états, les besoins, les demandes de la femme changent. De ce fait, l’homme se demande s’il pourra suivre ces changements. De plus, tout homme se demande si le changement morphologique de sa femme sera une source de perte de désir envers elle, si le fait qu’il y ait un bébé dans le ventre ne le bloquera pas au moment de l’acte, si c’est dangereux pour le bébé…

 

 

Autre point qui revient paradoxalement  Doit-on connaître le sexe du bébé  ou préférer la surprise?

Toute personne a une préférence quant à savoir si elle veut un garçon ou une fille.
Le futur papa se demande comment il va réagir si ce n’est pas ce qu’il souhaitait, surtout si vous choisissez de ne pas connaître le sexe de votre bébé. Il faut associer à cette incertitude le choix du prénom. Il imagine déjà les heures de discussions pour se mettre d’accord avec sa compagne sur le choix du prénom et de deux si vous décidiez de ne pas connaître le sexe du bébé.

ANGOISSES CONCERNANT L’ACCOUCHEMENT

  • Comment cela se passe-t-il ?
  • Vais-je assurer et soutenir ma compagne quand le travail va commencer ?
  • Dois-je et serais-je capable d’assister à l’accouchement ?
  • Et si cela se passait mal ?
  • Et plein d’autres incertitudes !

 

Les hommes ne savent pas ce que peut être un accouchement. Ce n’est pas leur corps, ils ont du mal à imaginer comment un être peut sortir de façon si naturelle. Ils se posent toutes  sortes de questions : comme par exemple la question de leur présence  à l’accouchement. Ils sont partagés entre l’envie de vous épauler, la peur de l’inconnu que représente ce momentet la peur de ne pas être à la hauteur au moment important.

Chaque homme se demande quel sera son rôle et comment il va réagir aux différents moments de l’accouchement. C’est normal. Il faut en parler avant avec lui car il peut, sans que cela ne remette en cause son envie d’être père et de vous épauler, se faire remplacer par sa belle-mère, une de vos amies lors du moment crucial…

 

De plus, à un moment de la grossesse, l’homme se pose une question paralysante : et si cela se passait mal ?

Comment ferai-je sans ma compagne ? Arriverai-je à élever mon bébé ? M’en remettrai-je ? Et si le bébé avait un problème… ?

Ces visions noires sont normales mais vont disparaître au long de la grossesse.

ANGOISSES CONCERNANT LE BEBE

  • Serai-je un bon père ? Saurai-je m’en occuper ?
  • Va-t-il m’aimer ?
  • Trouverai-je ma place entre lui et sa mère ?
  • Comment ferons-nous face à toutes ses nouvelles dépenses ?
  • Et plein d’autres incertitudes !

 

Un nouvel être va intégrer la vie de l’homme et il en aura la responsabilité. Tout homme a le même réflexe, il se demande s’il sera un bon père, s’il saura s’en occuper, l’élever.

 

Une autre question l’interpelle, mais est ce que ce bébé va m’aimer ? Il a une relation naturelle avec sa mère  mais comment va-t-il me considérer ?

 

L’homme se demande également si sa compagne le laissera pleinement s’investir dans les tâches allouées au bébé, prendre des décisions et des initiatives lors des premiers temps. Il a peur d’être exclu !

 

Enfin, une question matérielle se pose à lui : pourra-t-il assumer ce nouveau budget, vie quotidienne et lit, armoire, linges…

 

Toutes ces angoisses existent depuis des décennies mais elles sont plus présentes et visible de nos jours du fait de l’implication grandissante des futurs papas avant, pendant et après la grossesse.

Sachez Mesdames que contrairement aux apparences, ces messieurs ont aussi des angoisses. Même s’il est vrai que vous être le fruit de toutes les attentions, prenez le temps de les écouter car en étant rassurés ils seront de solides appuis pendant votre grossesse et de futurs SUPERS PAPAS !

View comments about this article


top