Moraz.fr - Soins dermo-cosmétiques

Sondage

Bouche à oreille
Prospectus
Recherche internet
Prescription
Presse
Autres

Grand symbole de l'espèce humaine, l'allaitement fait débat. Aliment primordial, le lait est nécessaire à la vie terrestre et spirituelle ; plus encore dans toutes les cultures il est le principe nutritif essentiel. Certaines femmes ont envie de donner le sein à leur bébé, parfois même dès le début de la grossesse, parce qu’elles pensent que c’est bon pour le bébé. Elles apprécient également la liberté de « voyager » léger avec lui, d’autres au contraire sont rebutées par ce contact très charnel voire « animal » et s’y opposent fermement.  Et vous ? Êtes-vous tentée par cette intimité émotionnelle et sensorielle unique ? Ou êtes-vous de celles qui préfèrent éviter les seins lourds, le lait qui coule tout seul et choisissent  le biberon, ne serait-ce que pour laisser le papa participer au repas de bébé ?

De toute façon, la décision d’allaiter vous appartient, ainsi qu’à votre conjoint. Le meilleur choix est celui que vous ferez dans un souci de bien-être pour vous et votre enfant…

Voici toutefois quelques informations sur le lait maternel qui pourront vous aider dans votre décision :

L’Unicef nous apprend que : « Si tous les bébés étaient nourris exclusivement au sein jusqu'à l'âge de 6 mois, il serait possible d'éviter le décès de 1,5 million de nourrissons chaque année et la santé et le développement de millions d'autres bébés en seraient nettement améliorés. ». Et voici pourquoi :

Avant le lait, le colostrum.

Dès le deuxième trimestre de votre grossesse, la fabrication du colostrum se met en route. De couleur jaune orangé, ce liquide est très riche en protéines et en anticorps, tout à fait adapté aux besoins de votre enfant pendant les 48 à 72 heures qui suivent sa naissance. Vous pouvez le donner sans restriction, le plus tôt possible. Si votre bébé ne tète pas pour une raison ou pour une autre, il est toujours possible d’extraire le colostrum et de le lui donner autrement qu’au sein.

La montée de lait se produit vers le troisième jour, avec une nette augmentation de la quantité de lait produite. Bien que le lait soit théoriquement un liquide (riche en eau à 87%), il est également un aliment, fournisseur complet des apports en énergie et en matière au nouveau-né. Bien plus, il apporte des facteurs de croissance, ainsi que des facteurs protecteurs contre les agents pathogènes, en somme, il renforce l’immunité des enfants tout en protégeant la santé des mères ! Le lait maternel est stérile, sain, tiède, pur et toujours disponible. Il évite tous les préparatifs des biberons avec leur stérilisation. C'est le lait le plus économique. Chez la femme qui allaite, on constate un renforcement des contractions utérines favorable à une rapide involution de l'utérus.

Saviez-vous que lorsque c'est une question de vie ou de mort pour le bébé, toute femme, peut, semble-t-il, avoir du lait ? Le cas de grands-mères amenées ainsi à allaiter l'enfant de leur fille morte en couches est parfois relaté par des médecins d'autrefois ;

L'allaitement se veut un prolongement naturel de la grossesse. A la naissance, le bébé ne peut voir qu'à environ 30 cm, ce qui correspond exactement à la distance bébé-maman quand il est au sein...

View comments about this article


top