Moraz.fr - Soins dermo-cosmétiques

Sondage

Bouche à oreille
Prospectus
Recherche internet
Prescription
Presse
Autres

Blog Grossesse et Gynecologie MyGyneas

Retour à la maison

Publié le : 25/06/2012 15:34:23
Catégories : Après ma grossesse Rss feed

Retour à la maison

Toutes les jeunes mamans du monde vivent cette étape : gérer le retour à la maison avec bébé sans stresser ! Vos premières semaines seront rythmées jour et nuit par les tétées de bébé, vos nuits  hachées, votre vie sociale un peu chamboulée… Vous devez ménager vos forces ! Pas de zèle intempestif dans les travaux ménagers pour rétablir l’ordre de votre maison selon vos habitudes !

Sachez-le : repos et organisation sont les maîtres mots d’un « home back » réussi. Le premier conseil à mettre en pratique est surtout de récupérer de l’effort fourni pendant l’accouchement et de dormir. L’idéal étant de profiter des siestes de bébé pour se reposer en journée. N’hésitez pas à impliquer le papa (qui a d’ailleurs probablement le sentiment, parfois légitime, d’être un peu mis de côté dans cette nouvelle aventure) vous formez dorénavant une famille, et ce dernier sera ravi de s’investir dans la maisonnée. Bien sur, votre vie quotidienne avec un nouveau né sera peut-être chaotique au début, mais tout cela va s'arranger et les habitudes vont rapidement se mettre en place.

Dans un premier temps, organisez-vous, achetez des couches, des lingettes, des serviettes hygiéniques, Remplissez les placards et le congélateur, bref tout ce dont vous aurez besoin, pour éviter de courir au magasin au dernier moment. Surtout, il ne faut pas craindre de solliciter l’entourage : demandez à votre maman,  votre sœur ou  une amie de venir vous donner un coup de main. Pas d’inquiétude si vous vous sentez un peu déprimée, c’est tout à fait normal. C’est ce qu’on appelle le « baby blues », il est dû à la diminution brutale de votre taux d’hormones et ne dure que quelques jours. (cf. lien le baby blues).

maison

La reprise des relations sexuelles peut être difficile, voire douloureuse dans un premier temps, surtout si vous avez subi une épisiotomie. Les rapports avant la fin du premier mois sont donc à éviter. Laissez votre corps se remettre doucement et privilégiez les caresses.

Par ailleurs, il faut savoir que la première ovulation après l'accouchement peut avoir lieu avant le retour de couches, donc une grossesse peut s’enclencher très rapidement après la précédente si aucune contraception n'est débutée. Même l'allaitement sensé retarder le retour de couches n'est pas un moyen de contraception suffisant.

Or d'une manière générale des grossesses trop rapprochées ne sont pas souhaitables. Il est donc nécessaire à la sortie de la maternité, d'envisager une contraception et d'en parler avec la sage-femme ou le gynécologue. (cf. lien la contraception). Il se peut que vous souffriez également de sécheresse vaginale due aux variations hormonales, dans ce cas, n’hésitez pas à avoir recours à un gel lubrifiant.

Enfin, et si ce n'est pas déjà fait, programmez rapidement vos séances de rééducation périnéale : il ne faut pas en faire l’impasse, elle est indispensable, même si vous avez subi une césarienne ! Prescrite 6 à 8 semaines après l’accouchement, elle se pratique à raison de 10 séances. La rééducation évite les risques d’incontinence et d’affaissement des organes, et permet de retrouver le tonus des muscles du périnée fortement sollicités au cours de la grossesse et de l’accouchement.

Produits liés

Partager ce contenu

top