Moraz.fr - Soins dermo-cosmétiques

Sondage

Bouche à oreille
Prospectus
Recherche internet
Prescription
Presse
Autres

Blog Grossesse et Gynecologie MyGyneas

La fertilité

Publié le : 25/06/2012 15:34:43
Catégories : Avant ma grossesse Rss feed

La fertilité

Le saviez-vous ?

Un couple sur six essaie, en moyenne, de faire un bébé pendant au moins un an avant d'y parvenir. Et globalement, les femmes n'ont pas plus de 20 % de chances de réussir à être enceinte au cours d'un cycle menstruel.

Quelques petits conseils d'hygiène de vie suffisent, le plus souvent, à améliorer notre fertilité. En effet, en dehors de toute affection pathologique, plusieurs facteurs peuvent influencer négativement la fertilité féminine et masculine.

En voici les principaux : Tout d’abord il est incontournable, et cela va de soi, d’évoquer la fréquence des rapports sexuels si l’on veut procréer. On ne le dira jamais assez : pour être enceinte, il faut faire l’amour souvent. La durée moyenne de survie des spermatozoïdes est estimée à 72 heures, il est conseillé d'avoir des rapports sexuels au minimum tous les 2 ou 3 jours en période d'ovulation.

L’âge des futurs parents. En effet, s’agissant de la femme la période de fertilité s'étend de la ménarche (apparition des premières règles) jusqu'à la ménopause sachant que la fécondabilité n'est pas la même tout au long de cette période. Avant l'âge de 20 ans, les cycles sont souvent irréguliers et la fertilité en est amoindrie. On considère qu’elle est la plus élevée entre 20 et 25 ans, pour commencer, ensuite, à diminuer lentement entre 25 et 35 ans, et beaucoup plus rapidement au-delà de 35 ans.

De fait, on observe au-delà de 35 ans un allongement considérable du délai de conception, un risque accru de fausses couches et de grossesses extra-utérines. Quant à l’homme l'âge intervient de façon moins importante, l'altération des spermatozoïdes n’étant notée qu’à partir de 45 ans avec un risque accru d'anomalies chromosomiques au-delà de 55 ans.

Le tabac serait responsable chez les femmes d'une diminution de la fertilité de l'ordre de 10 à 20%, en fonction du nombre de cigarettes fumées par jour, tandis que chez l’homme il réduirait la quantité et la qualité des spermatozoïdes.

En plus de réduire la libido, et donc la fréquence des rapports sexuels, une forte consommation d'alcool (plus de 2 verres par jour) chez l'homme, comme chez la femme, semble allonger notablement le délai de conception du couple.

La chaleur (fonderies, blanchisserie, boulangerie, position assise de longue durée) diminue considérablement la quantité des spermatozoïdes. C’est pourquoi, il est conseillé pour les hommes d'éviter les sources de chaleur trop importantes (bains chauds), les positions assises de longue durée et enfin, les caleçons ou pantalons trop serrés qui gardent les spermatozoïdes au chaud et les altèrent.

Produits liés

Partager ce contenu

top