Moraz.fr - Soins dermo-cosmétiques

Sondage

Bouche à oreille
Prospectus
Recherche internet
Prescription
Presse
Autres

Blog Grossesse et Gynecologie MyGyneas

A quoi correspondent les niveaux des maternités ?

Publié le : 15/05/2013 11:25:04
Catégories : Après ma grossesse Rss feed

A quoi correspondent les niveaux des maternités ?

Bien se préparer à l’accouchement est essentiel pour ne pas paniquer et pour que tout se passe pour le mieux. Le choix de la maternité peut faire partie de cette préparation, mais ce qu’on sait moins, c’est qu’il existe trois niveaux de maternités pour des activités différentes. Voilà à quoi ils correspondent.

La maternité de niveau 1

Les niveaux existent depuis 1998 et sont établis en fonction du matériel de la maternité, de sa taille et de la spécialisation de son équipe. Les maternités de niveau 1 sont destinées aux accouchements sans risque ni complications prévisibles post-grossesses. 90% des grossessesse terminent donc dans ces maternités qui pratiquent l’accouchement lors du neuvième mois, 24h/24. Elles peuvent gérer les urgences obstétricales (grossesse extra-utérine et éclampsie) et sont composées au minimum d’une sage-femme toujours présente, d’un obstétricien, d’un pédiatre et d’un anesthésiste.

La maternité de niveau 2

Les maternités de niveau 2 peuvent traiter les grossesses à risque : retard de croissance du bébé, en attente de jumeaux, avec hyper-tension,… Elles sont également capables de gérer les naissances prématurées. Chaque maternité de niveau 2 se décompose en 3 sections : la partie « a », qui peut prendre en charge le bébé à la naissance, le niveau « b » qui possède des incubateurs et de quoi effectuer de la photothérapie et la section « c » qui est réservée aux soins intensifs.

La maternité de niveau 3

Destinées à s’occuper des grossesses présentant de grands risques, les maternités de niveau 3 peuvent gérer des naissances prématurées très avancées. Elles peuvent également prendre en charge des naissances avec malformations et se composent d’une partie réservée à l’hospitalisation des femmes enceintes. Source : plurielles.fr

Partager ce contenu

top